Transition énergétique, Session

La collectivité produit toujours moins de gaz à effet de serre !

FRANCIS MORLON
© Département de l'Aude

"Un bilan encourageant". C'est en ces termes que le vice-président délégué à la transition écologique, Francis Morlon, a annoncé, ce vendredi 24 juin en session, le bilan des émissions de gaz à effet de serre produits par le Département en 2021. Une baisse qui traduit la politique engagée par la collectivité depuis 2014 déjà.

Publié le

Une baisse continue des émissions de gaz à effet de serre depuis 2014

Réunie en session plénière, ce vendredi 24 juin, l'assemblée départementale a, entre autres sujets à l'ordre du jour, examiné le bilan des gaz à effet de serre sur les consommations énergétiques de la collectivité pour l'année 2021. Délégué à la transition écologique, le vice-président Francis Morlon en a fait la lecture, annonçant "des résultats chiffrés encourageants, mais aussi les grandes orientations souhaitées par l’assemblée départementale et qui participent à l’atteinte de ces objectifs".

Rappelant les différents Accords engageant la France et plus largement la communauté internationale à ce sujet mais aussi et surtout la volonté du Département de l’Aude de tendre, à moyen terme, vers une autonomie énergétique par le développement raisonné des énergies renouvelables, l'élu s'est réjoui de partager le constat d'une baisse continue des émissions de gaz à effet de serre depuis 2014. Depuis son premier Plan Climat Energie Territorial cette année-là, la collectivité n’a cessé, en effet, de multiplier et développer les actions en ce sens.

La réalisation du bilan des émissions de gaz à effet de serre comprend deux grands volets :

  1. Une évaluation des émissions engendrées par les activités propres du conseil Départemental (bâtiments administratifs, déplacements d’agents, etc.)
  2. Une évaluation des émissions engendrées par l’ensemble des activités en lien avec les compétences du conseil départemental : les collèges, transports scolaires, social, sports, culture, etc.

Cette démarche a permis à la collectivité de :

  • Affiner et hiérarchiser les émissions de gaz à effet de serre générées par le patrimoine et les activités
  • Apprécier la dépendance de nos activités à la consommation d’énergies fossiles
  • Fixer des objectifs chiffrés de réduction des émissions en établissant un programme d’actions, à court et moyen terme, adapté à la collectivité et à ses projets

Une stratégie "0 carbone en 2030" lancée cette année

Ainsi, labellisé territoire à énergie positive pour la croissance verte, le Département a actionné plusieurs leviers pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Parmi lesquels :

  • La réalisation de plusieurs aires de covoiturage multimodales (10 dans l'Aude)
  • Le développement d’une stratégie départementale partagée de développement des énergies renouvelables, adoptée en session départementale en juin 2018, élaborée en collaboration avec les territoires, les partenaires, les associations de défense de l’environnement et les citoyens.
  • Des actions de communication en faveur de la lutte contre la précarité énergétique (intégration du Slime, Mon coach Éco-Logis...)
  • L’achat par la collectivité de plusieurs véhicules électriques mis à la disposition des agents, mais aussi dans les collèges, ainsi que de vélos à assistance électrique pour les déplacements professionnels urbains et péri-urbains 

-14,07% de production de gaz à effet de serre entre 2019 et 2021

Pour des résultats visibles. De 2015 à 2017, les émissions de CO2 ont baissé de 7%. Puis, de 2018 à 2019, une baisse de 32% !

Après une année blanche due au confinement en 2020, un nouveau bilan a été établi entre l’année 2019 et 2021 et fait apparaître une baisse de 14,07%, soit 6137,8 tonnes de CO2. « Il s’agit d’un résultat très encourageant compte-tenu de la conjoncture économique actuelle, a rappelé Francis Morlon. La forte reprise économique constatée depuis la levée progressive des restrictions sanitaire. »

La collectivité va poursuivre ses efforts en matière de réduction des consommations énergétiques et des GES associés à travers une stratégie "0 carbone en 2030" qui sera portée par la collectivité en 2022/2023.

Connaître nos consommations énergétiques, nos émissions de GES, est la première étape vers une stratégie ambitieuse.

"Notre département est pleinement engagé sur cette thématique depuis de nombreuses années et je m’en félicite. Connaître nos consommations énergétiques, nos émissions de GES, est la première étape vers une stratégie ambitieuse, estime la présidente Hélène Sandragné. Tout comme nous sommes ambitieux dans nos relations avec les tiers, comme le prouve notre politique d’éco-responsabilité vis-à-vis des aides aux communes, nous sommes ambitieux pour nous-mêmes et je fais confiance à Francis Morlon pour mener ce travail à son terme, dans les meilleurs délais."