Conservation départementale de musées de l'Aude

Dans les années 1980, un peu partout dans l'Aude, se créent de "petits musées" alors qu'en même temps disparaissent des collections entières déposées dans des "petits musées" semblables. La création d'un poste de conservateur départemental au sein du Département de l’Aude s'avère être une solution qui est encouragée par la Direction régionale des Affaires culturelles Languedoc-Roussillon (DRAC). Ce poste est créé en 1986.

Depuis la CDMA apporte son aide à la réflexion et à la prise de décision des collectivités territoriales, pour toutes questions relatives à la conservation et à la mise en valeur de leur patrimoine. Certains projets ont abouti à la présentation permanente de collections, d’autres sont devenus des musées labelisés, certains projets n’ont pas vu le jour.

Par ailleurs la CDMA a pris en charge un certain nombre de musées.

Commençant en 1986 par la gestion du Musée Petiet de Limoux (fondé en 1880),  la CDMA est mise à la disposition des collectivités locales pour la création du musée du Quercorb et de l’Instrumentarium de Puivert et d’ Amphoralis, musée des potiers gallo-romains, autour des années 1990. A partir de 1997, à la demande de la DRAC, la conservation du Musée des Corbières de Sigean revient à la CDMA. Enfin Eburomagus, musée archéologique de Bram est créé et ouvert en 2006.

Depuis, ces cinq musées sont sous le contrôle scientifique et technique de la conservatrice qui travaille en étroite collaboration avec le personnel des musées et les élus des collectivités locales propriétaires des collections.

L’objectif est d’apporter un appui technique et scientifique aux communes pour leurs musées, afin de conserver leur patrimoine et de garantir la qualité des contenus patrimoniaux  et des actions culturelles. Les missions auprès des collectivités, définies dans les conventions, répondent à  la loi n° 2002 – 5 du 4 janvier 2002 relative aux musées de France et au service d’accueil du public, diffusion, animation, médiation culturelle. Ces missions sont de trois ordres.

 

Vitrine Eburomagus, musée archéologique à Bram

La conservation du patrimoine
Inventaire des collections, saisie sur une base de donnée, numérisation.
Récolement des collections
Conservation préventive
Restaurations
Acquisitions
Muséographie: mise en valeur des collections.

 

  

La programmation scientifique et culturelle
Conception des "Projets scientifiques et culturels" (PSC) de chaque établissement et le suivi de leur mise en application.
Suivi du Programme collectif de recherche (PCR) sur l'abbaye de Lagrasse

     Accueil des chercheurs
 
Eburomagus, musée archéologique de BramMusée Petiet : détail de la toile d'Achille Laugé, le Moulin de Gatimel

 

Le suivi des actions d’accueil des publics, de diffusion, d’animation et de médiation culturelles
Appui technique aux services pédagogiques dans tous les musées. Validation des contenus des animations.
Création de 2 services éducatifs en partenariat avec l’Education Nationale (Limoux et Bram)

Rubrique: